Vous êtes ici : La cuisine > Guide du cuisinier > Nutrition et cuisine > Le petit-déjeuner : le repas à ne pas manquer

Le petit-déjeuner : le repas à ne pas manquer

"Ne jamais manquer le petit-déjeuner", voilà du vu et du revu. Et pourtant, le message ne semble pas être parvenu aux oreilles de tout le monde puisqu’un français sur cinq, aujourd’hui, ne prend pas de petit-déjeuner... du cadre trop stressé à l’étudiant qui préfère grappiller quelques minutes de sommeil, en passant par ceux qui n’ont tout simplement pas d’appétit le matin. Pourtant, un bon petit-déjeuner peut être d’une aide précieuse pour être plus en forme et passer une meilleure journée, moins stressante. Bien sûr, ce n’est pas un petit-déj’ qui empêchera votre patron de vous demander de rendre un dossier pour la veille, ou qui vous fera rattraper une nuit blanche. Néanmoins, il permet de commencer la journée sur de bonnes bases en fournissant au corps le carburant nécessaire.

petit-déjeuner

Pourquoi est-il si important ?

Vous voilà plongé dans un profond sommeil, en train de siroter paisiblement un cocktail sous les cocotiers, quand soudain le bruit des vagues se transforme en un violent "BIP BIP BIIIIIP" sauvage et agressif. Si le réveil est un moment difficile pour vous, dites-vous bien qu’il en va de même pour votre organisme qui, privé de nourriture depuis de nombreuses heures, crie désormais famine.

Même si vous ne ressentez pas la faim, votre corps, lui, ne rêve que d’un bon petit-déjeuner pour se remettre en route. Si vous le privez de ce plaisir, le corps saura vous rendre la monnaie de votre pièce.

En effet, des études ont montré que sauter le petit déjeuner (ou sauter n’importe quel repas) participait à augmenter les risques de surpoids. Premièrement, les personnes ne prenant pas de petit-déjeuner ont tendance à avoir faim beaucoup plus tôt dans la matinée. Et le ventre vide, l’estomac criant de toutes ses forces, il est beaucoup plus difficile de lutter contre l’appel du distributeur de barres chocolatées, qui semble soudain s’entourer d’une aura vous attirant inexorablement vers lui.

Certains réussissent tout de même à y résister, mais la faim étant toujours là, ils auront tendance à beaucoup plus manger (et beaucoup plus gras) lors du déjeuner. Or le corps préfère les apports réguliers aux longues périodes de jeûne suivies d’un copieux repas. En effet, lorsque le corps est privé pendant trop longtemps de nourriture, il aura tendance à amplifier le stockage des graisses au repas suivant, entrainant la prise de poids.

De plus, le petit déjeuner est essentiel à un bon équilibre alimentaire, il est censé apporter au corps 25% de son énergie journalière ! L’équation matinale doit être composée de fibres, de calcium, de fer, de vitamines et d’un peu de matières grasses. Si cet apport n’est pas fourni au petit déjeuner, les autres repas ne pourront pas le compenser, c’est pourquoi le fait de ne pas prendre de petit-déjeuner entraîne bien souvent des coups de barre tout au long de la journée, voire même des malaises. En revanche, lorsque le corps obtient les nutriments nécessaires dès le matin, le cerveau est alors stimulé, revigoré, et plus énergique, vous mémorisez et vous vous concentrez plus facilement.

Le petit déjeuner idéal se compose :

  • d’une boisson pour réhydrater le corps comme du café, du thé ou du jus de fruit.
  • de fruits pour les vitamines. On pense généralement à l’orange mais lorsque c’est la saison, les fraises (très riches en vitamines C) vous apporteront de nombreux bienfaits et vous boosteront pour la journée.
  • d’un produit laitier pour le calcium et les protéines avec un verre de lait, un yaourt ou pourquoi pas du fromage si le cœur vous en dit.
  • du pain complet.
  • un léger apport de matière grasse avec le beurre (mais évitez la margarine).

Et si je n’arrive pas à prendre le petit déjeuner ?

Il n’est pas rare d’entendre certaines personnes mentionner le fait qu’elles se sentent nauséeuses toute la matinée si elles ont eu le malheur d’avaler quelque chose au réveil. Tout est question d’habitude, il faut réapprendre lentement à votre corps à accepter ce nouveau repas. Commencez doucement, en ajoutant tout d’abord un simple verre de jus de fruit à votre café, puis progressivement ajoutez un fruit entier, puis un yaourt, puis un morceau de pain…Vous verrez que le moment du petit déjeuner vous deviendra vite indispensable.

"Je n’ai pas le temps !" : argument qui revient également fréquemment. Eh bien je me vois dans l’obligation de vous dire "prenez-le !". Même si vous ne vous asseyez que 5 minutes dans votre emploi du temps de ministre pour avaler un verre de jus d’orange et une tartine de pain beurrée, c’est déjà ça. Vous vous rendrez certainement vite compte que ce petit moment de break au milieu de la course folle du matin permet de remettre les choses à plat et de partir plus serein pour affronter la journée.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : pnePQB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !