Vous êtes ici : La cuisine > Guide du cuisinier > Nutrition et cuisine > Les bienfaits de la fraise

Les bienfaits de la fraise

Qui a dit qu’il fallait être enceinte pour avoir une envie de fraises ? Si tel était le cas, la fraise étant l’un des fruits préférés des français, comme de nombreux autres fruits rouges de nos jardins, nous pourrions vite faire face à un sérieux problème de surpopulation. De plus, la population française étant pour moitié composée d’hommes, nous pouvons sans trop de risques considérer cette hypothèse comme erronée. Par ailleurs, il suffit de croquer dans une fraise bien rouge pour comprendre que son goût acidulé et son parfum d’été peuvent rendre accroc n’importe qui !

Les apports nutritionnels de la fraise

fraises

La fraise est une véritable source de vitamines C, détrônant même l’orange, fruit considéré comme une référence en la matière. Une portion de fraises (soit environ 150g), suffit à apporter 80mg de vitamines C. Autrement dit, une part de fraises peut, à elle seule, couvrir l’apport journalier en vitamines C. Côté minéraux, la fraise est un peu moins fournie mais très variée et équilibrée. Elle apporte, entre autre, du calcium, qui sera d’autant mieux assimilé par l’organisme que la quantité de vitamines C est élevée. Le tout pour un apport en calories très faible, à raison de 30cal/100g.

Curriculum vittae de la fraise

La fraise est l’amie des peaux saines et éternellement jeunes (on peut bien rêver un peu), d’une part grâce à sa richesse en antioxydants, et d’autre part grâce à son action consistant à dilater les ports et à la nettoyer en profondeur. Les fraises des bois ont quant à elles la particularité de contenir de l’eugénol. Et les animaux le savent bien, cette substance agit comme un antiseptique efficace, tout en donnant à la fraise cette saveur délicieusement épicée. Enfin, comme la plus part des fruits, la fraise participe à prévenir les risques de cancer, notamment grâce aux acides ellagiques qu’elle contient, et qui ont pour particularité de prendre le mal à la racine, en coupant les vivres aux cellules cancéreuses.

Malgré tout, les personnes au colon fragile devront faire attention à ne pas en abuser, car ses graines peuvent être très irritantes pour les organes sensibles. De plus, les fraises sont de puissants allergènes. Si vous êtes prédisposé à ce type d’allergies, la prudence est donc de mise en testant d’abord avec un petit morceau. L’histamine qu’elle libère dans le corps peut déclencher de simples démangeaisons, comme elle peut provoquer de véritables chocs allergiques. Dernier point négatif, les fraises ne se conservent pas très bien (pas plus de 24h au frigo), et perdent très vite toute leur richesse en vitamines C.

Profiter au mieux de ses fraises

Les fraises sont des fruits très fragiles. Ne vous laissez pas emporter par l’hystérie de les retrouver sur l’étalage du marché, en achetant 10 barquettes d’un coup. Mieux vaut les acheter petit à petit (ne vous inquiétez pas, elles ne s’en iront pas avant la fin de la saison) pour qu’elles soient toujours fraîches et fermes. Evitez également d’acheter des fraises en vrac qui se sont déjà cognées, heurtées et frappées dans tous les sens, et qui pourriront beaucoup plus vite.

Préférez les fraises françaises aux fraises venues d’Espagne ou du Kenya, dont la culture pour ce type de produit reste quelque peu douteuse, leur spécialité étant plutôt les fruits exotiques. Le bilan carbone de ces fraises qui ont parcouru de nombreux kilomètres est désastreux, d'une part, et d'autre part, ces fraises sont peu goûteuses. Les fraises, c’est notre terrain !

Les fraises accompagnées d’un doigt de chantilly (un doigt n’est-ce pas, pas un bras !) font d’un goûter un vrai moment de plaisir. Vous pouvez également saupoudrer vos fraises de poivre, cela rehausse leur goût d’une façon tout à fait surprenante.

Les fraises ont un potentiel énorme d’adaptation en salades, qu’elles soient salées, comme la fameuse salade d’épinards aux fraises (la parfaite astuce pour aider votre enfant à manger des légumes), ou sucrées. Elles se marient, entre autre, très bien avec l’avocat, les crevettes, la mâche et même le canard.

Et pour une cure de vitamines, rien de tel qu’un bol de soupe de fraises au petit déjeuner.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 25GwmY

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !