Vous êtes ici : La cuisine > Guide du cuisinier > Nutrition et cuisine > Les bienfaits du concombre

Les bienfaits du concombre

Le concombre est cet aliment devenu si familier et que l’on croise régulièrement dans nos assiettes sans se préoccuper de tout ce qu’il a à nous apporter. Et pourtant, ce légume d’apparence banale dispose d’un capital santé non négligeable.

Les apports nutritionnels du concombre

Concombre

Le concombre est bien connu pour être riche en eau, un atout majeur qui le rend si croquant et si agréablement frais pour les repas d’été sous un soleil de plomb. Par ailleurs, le concombre réussit l’exploit d’être riche en calcium, en magnésium et en potassium tout en n’apportant que 13 calories aux 100 grammes. C’est un fait indéniable, le concombre est un aliment indispensable pour tous ceux et toutes celles qui désirent perdre du poids sans perdre de point sur leur capital santé ! Le concombre est également riche en Citrulline, un acide aminé très utile pour lutter contre la fonte musculaire.

Curriculum vittae du concombre

Le concombre remporte la première place sur le podium des légumes les moins caloriques. Et il ne s’arrête pas là ! Le voici également défendant avec hardiesse sa place dans la catégorie des légumes à la densité minérale hors norme, avec une densité d’environ 7g pour 100 calories, ce qui est en moyenne 2 à 3 fois plus élevé que pour la plupart des minéraux.

Son job préféré est celui de coach minceur. En effet avec une si faible valeur calorique et un tel apport minéral, le concombre est l’outil indispensable pour perdre du poids sans perdre sa forme. Sa grande teneur en eau faisant par ailleurs de lui un très bon coupe faim. Il participera également à une bonne digestion, à condition de lui laisser sa peau très riche en pepsine.

Profiter au mieux de ses concombres

Tout commence par le choix du concombre. Il doit être beau, vert foncé, avec une peau impeccablement lisse. Puis vient le temps de la préparation. Beaucoup font encore dégorger leurs concombres pourtant, si cette méthode a le mérite d’ôter un léger goût amer, elle dépouille cependant le légume de la plupart de ses minéraux.

Le concombre peut se manger seul, ou en accompagnement dans une autre salade, comme la salade grecque par exemple. Coupé en bâtonnés et agrémenté d’une petite sauce au fines herbes, il se prêtera volontiers à un apéritif à la fois frais, croquant et rafraîchissant.

On le sait moins, mais le concombre peut également être consommé cuit. Il suffit de le faire revenir à la poêle pendant quelques minutes avec de l’huile d’olive.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire

Prénom ou Pseudo

E-mail

Commentaire

Code de sécurité à copier/coller : 8KTVGs

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A découvrir !